Récupération de disque dur : l’essentiel à savoir

Votre disque dur vient de tomber en panne alors que vous y conservez des données d’une importance capitale ? N’y touchez plus pour ne pas aggraver la situation et faites appel à un spécialiste de la récupération de données. En compagnie de ce professionnel, vous déciderez si vous voulez réutiliser le disque dur après récupération de vos données ou si vous voulez uniquement vous  assurer que toutes vos données seront récupérées. En effet, réutiliser un disque qui vient de connaître une panne sérieuse est un gros risque à prendre.

Identifier la nature de la panne

Le premier diagnostic fait par le spécialiste de la récupération de données sur disque dur consiste à identifier la nature de la panne. Si votre disque dur est détecté par un ordinateur mais que vous ne pouvez pas accéder à vos données, cela signifie qu’il présente une panne logique. Cette panne peut survenir suite à une infection viral ou encore un problème de formatage. La récupération de données ne sera pas très critique et sera abordable.

Si votre disque dur n’est pas détecté par un ordinateur, vous pouvez vous attendre à une panne physique. Un ou plusieurs composants de votre clé USB est défaillant et cette dernière doit être réparée afin que vous puissiez de nouveau accéder à vos données. Bien entendu, l’intervention sera onéreuse raison pour laquelle vous devez décider si la récupération de vos données en vaut la peine ou non.

disque dur externe

Comment récupérer les données de votre disque dur ?

L’opération de récupération de données varie en fonction de la nature de la panne enregistrée. Dans le cas d’une panne logique, le spécialiste engagé utilise généralement un logiciel de récupération de données. Cependant, l’efficacité de ce logiciel dépend de la manière dont vos données ont été effacées. S’il s’agit d’un simple effacement fait suite à une erreur de manipulation ou d’un formatage rapide, les chances de récupérer vos données sont élevées. En revanche, si vos données ont été effacées de manière sécurisée, vous pouvez vous attendre à une réduction importante du taux de récupération. Vous pourrez alors décidé si vous voulez finalement récupérer vos données car un taux de récupération en dessous de 50% ne sera pas intéressant.

Si votre disque dur est sujet à une panne matérielle, l’opération de récupération sera plus délicate. Le spécialiste engagé doit encore réparer votre disque dur afin que ce dernier soit de nouveau détectable par un ordinateur. Le dépannage doit se dérouler en salle blanche afin de prévenir la contamination des plateaux magnétiques. Une fois que votre disque dur est de nouveau détecté, le professionnel crée généralement un clone et c’est à partir de ce dernier qu’il procédera à la récupération de vos données. Ainsi, en cas d’échec, il peut toujours revenir en arrière et tenter une autre opération de récupération. La récupération peut également se faire directement sur le disque dur qui vient d’être réparé. Pour cela, il faut un logiciel de récupération performant qui garantit un taux de récupération élevé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *